Présentation


Publiée sous les auspices de l’Université de Lille SHS, des Universités d’Artois, du Littoral Côte d’Opale, de Picardie – Jules-Verne, de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, avec le concours notamment du Ministère de la Culture, du Conseil général du Pas-de-Calais, du Conseil régional, du Centre national du Livre, du Centre d’histoire judiciaire, du Laboratoire Halma UMR 8164, la Revue du Nord, aujourd’hui sous la direction de Jean-Marc Guislin, fut créée en 1910 par Alexandre de Saint-Léger.

Revue d’histoire (et même de géographie et de littérature à l’origine), cette publication s’ouvre aussi à l’archéologie. De quatre numéros par an jusqu’en 1989, elle passe à cinq à compter de 1990 : quatre numéros d’histoire (trimestriels), un numéro d’archéologie (paraissant en fin d’année).

Dans une présentation soignée, avec couverture en quadrichromie et illustrations fréquentes, les livraisons courantes de la revue groupent six, huit, dix articles principaux, avec résumés en français et anglais. Ces articles émanent surtout d’enseignants et chercheurs universitaires, quelquefois de membres de sociétés savantes régionales.

Entrent dans le champ historique et archéologique de la revue, la France du Nord, la Belgique et les Pays-Bas. Les études portant sur l’Europe du Nord ou de l’Est sont ponctuelles. Le champ géographique constitue un des critères de sélection des articles.

Pour l’évaluation de son activité, la revue fait appel aux avis d’un comité scientifique composé de douze personnalités étrangères et françaises.

Pour servir cette ambition nord-ouest – européenne, la revue joue sur trois registres :

  • Les numéros varia groupent des articles sur des sujets divers allant du Moyen Âge à nos jours : articles généraux, histoire religieuse, urbaine, économique et sociale, histoire des institutions, du droit, des arts. Ainsi, dans un numéro peuvent se côtoyer une étude sur « L’embellissement du chœur de l’abbatiale d’Anchin au XVIIIe siècle » et un article traitant de « La Belgique « officielle » face à l’OAS (1961-1964) ».
  • Les numéros thématiques ont des sujets divers : étude d’une ville de la zone concernée, ex. Arras, Cambrai, Douai, etc. ou mise en valeur des travaux de centres ou de groupes de recherches : La première guerre mondiale dans le nord de la France et en Belgique ; Vivre et gérer l’exception révolutionnaire (France septentrionale, Belgique) ; Les représentations de l’autorité épiscopale au XIe siècle : Gérard de Cambrai et les Gesta episcoporum Cameracensium.

La Revue du Nord publie en outre diverses rubriques utiles aux chercheurs et étudiants : information sur des soutenances de thèses, comptes rendus d’ouvrages, informations bibliographiques (notamment en ce qui concerne des travaux de recherches), et informations culturelles.

  • Les numéros hors série diffusent des actes de colloques : La consommation dans les campagnes de la Gaule romaine ; Lisières, landes, marais et friches : les usages de l’inculte de l’Antiquité au XXIe siècle ; La reconversion des bassins charbonniers. Une comparaison interrégionale entre la Ruhr et le Nord – Pas-de-Calais ; Le baccalauréat, 1808-2008. Certification française ou pratique européenne ?, des recueils d’articles d’enseignants-chercheurs lillois : Yves-Marie Hilaire, Le temps retrouvé. Vingt-quatre regards sur deux siècles d’histoire religieuse…

bandeau_logos